Dialogue

Lettre ouverte aux responsables de notre profession  Abonné

Publié le 28/04/2020

Nous nous réjouissons d’abord que, depuis le début de la pandémie, notre profession participe au grand mouvement national de solidarité des personnels soignants. Ainsi les officines constituent-elles des lieux stratégiques d’accueil des femmes victimes de violence. Occasion qui permet de vérifier que l’homogénéité du réseau officinal est la garantie de notre volonté de prendre soin de l’ensemble de la population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte