Génériques, biosimilaires…

Les grands absents du PLFSS  Abonné

Par
Publié le 02/10/2020

Déception pour la profession. Le projet de loi de financement de la Sécurité social (PLFSS) ne comporterait-il que des sanctions financières pour les pharmaciens d’officine, comme le souligne Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) ? Force est de constater que deux mesures très attendues par la profession, l’amendement de l’article 66 portant sur les nouvelles règles de prescription des génériques et le droit à la substitution biosimilaire par le pharmacien, ne figurent pas au texte du PLFSS pour 2021.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte