Campagne Giphar

Une publicité, selon la justice  Abonné

Publié le 06/12/2010

LE TRIBUNAL de grande instance de Paris a tranché. Il a reconnu le caractère publicitaire de la campagne du groupement Giphar, orchestrée à partir de fin 2008. Cette communication, qui faisait intervenir le comédien Richard Berry, était présente à la radio et dans les grands titres de la presse nationale. Relayée dans 1 100 officines du groupement, elle vantait le conseil pharmaceutique personnalisé que les clients peuvent y trouver. Se défendant d’une stricte promotion de son enseigne, Giphar affirmait alors agir au nom des valeurs de la profession tout entière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte