Une pratique minoritaire  Abonné

Publié le 02/04/2009

Moins d’une officine sur quatre qui approvisionnent une EHPAD fournit les médicaments dans des piluliers, révèle une enquête réalisée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) sur les maisons de retraite. « Sous la pression des directeurs, on voudrait donc généraliser ce qui correspond aujourd’hui à une pratique minoritaire », analyse le président de la FSPF, Philippe Gaertner. En moyenne, une pharmacie approvisionne 75 résidents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte