Suspension en urgence du pharmacien

Quelle procédure ?  Abonné

Publié le 12/12/2016

Par une décision du 7 avril 2016 (n° 385997), le Conseil d’État a précisé l’articulation entre la procédure de suspension, en urgence, des pharmaciens, par le directeur de l’agence régionale de santé territorialement compétent (article L. 4221-18 du code de la santé publique) et la procédure de suspension menée devant le Conseil régional de l’Ordre national des pharmaciens (article R. 4221-15 du même code).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte