Une surprenante méprise

Pharmacien non pollueur  Abonné

Par
Publié le 12/11/2018

Eric Bot, pharmacien à Loison-sous-Lens (Pas-de-Calais), a d'abord pensé à une mauvaise blague quand un appel téléphonique d'un adjoint au maire lui a demandé de débarrasser la « décharge sauvage » qu'il avait déposée à Vimy. Quand la gendarmerie est venue le lendemain pour la même raison, il a moins ri. En fait, ce pharmacien, membre du groupement Giphar, a coutume de mettre des cartons à disposition de ses clients pour un déménagement ou autre. Des cartons facilement identifiables lorsqu'ils sont abandonnés n'importe où.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte