Vache folle

Non-lieu requis  Abonné

Publié le 17/04/2014

LE PARQUET de Paris a requis un non-lieu général dans l’affaire de la vache folle. Cette crise sanitaire a éclaté en 1996, suite à une épidémie d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en Grande-Bretagne. Une information judiciaire a été lancée en France, en 1997, à la suite d’une série de plaintes d’associations et de familles de personnes décédées de la variante humaine de l’ESB. Une enquête a alors été ouverte. Elle est désormais terminée et le parquet de Paris a requis un non-lieu général. Il appartient à présent aux juges d’instruction saisis de suivre ou non ces réquisitions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte