DP

L’Ordre fait appel  Abonné

Publié le 17/12/2015

La plainte d’une patiente accusant ses pharmaciens d’avoir ouvert un dossier pharmaceutique (DP) en son nom sans son consentement avait, dans un premier temps, été rejetée par le Conseil régional de l’Ordre de Centre-Val-de-Loire, qui l’avait condamnée à payer les frais de justice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte