Mediator

Le préjudice d’anxiété rejeté  Abonné

Publié le 03/11/2016

Les cinquante patients ayant pris du Mediator et qui réclamaient, sans être malades, une indemnisation du Laboratoire Servier au seul motif du préjudice d’anxiété, ont vu leur plainte rejetée par la Cour d’appel de Versailles. Une première instance avait reconnu pour douze d’entre eux l’angoisse de développer une hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) et condamné Servier à leur verser 1 500 euros de provision sur indemnisation. Un jugement alors contesté par le laboratoire, qui se félicite aujourd’hui de la décision de la Cour d’appel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte