Fausses préparations et voyeurisme sexuel

Deux affaires sordides secouent la pharmacie en Allemagne et en Italie  Abonné

Par
Publié le 23/01/2017
En ce début d’année, deux pharmaciens font la Une des pages de faits divers, en Allemagne et en Italie : le premier pour avoir falsifié jusqu’à 40 000 doses de préparations cytopharmaceutiques, et le second pour avoir incité ses patientes à se masturber dans les toilettes de son officine… où il avait installé une webcam pour ne rien manquer du spectacle.

Incarcéré depuis fin novembre, un pharmacien de Bottrop, ville industrielle de la Ruhr, est soupçonné d’avoir sous-dosé ou carrément falsifié jusqu’à 40 000 doses de préparations cytopharmaceutiques destinées à des chimiothérapies à domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte