Affaire Lactalis

Des procès-verbaux pour 25 officines  Abonné

Publié le 05/04/2018

Sur les 57 officines épinglées durant les deux vagues de contrôles menés par la DGCCRF, environ 25 ont reçu un procès-verbal. Ces procès-verbaux ont été dressés pour des manquements graves, à savoir la présence dans l'es­pace de vente d’un nombre si­gni­fi­ca­tif de pro­duits cen­sés être re­ti­rés. Si ces produits ont été maintenus sciemment dans l’espace de vente, les pharmaciens contrevenants risquent une requalification de l’infraction en « tromperie aggravée ». Ils risquent également des poursuites disciplinaires que l’Ordre national des Pharmaciens s’est engagé à mener.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte