Des pharmaciens impliqués dans un trafic de Subutex

Attention aux ordonnances douteuses  Abonné

Publié le 07/11/2011
Des pharmaciens d’Île-de-France ayant délivré du Subutex à partir de fausses ordonnances ou de copies de cartes CMU ou AME risquent de lourdes peines civiles et pénales, ainsi qu’une interdiction d’exercer.

UN IMPORTANT TRAFIC de Subutex a été démantelé en 2007 en Île-de-France. Trente-deux mises en examen ont été effectuées dont sept concernent des médecins et treize des pharmaciens. L’instruction de cette affaire s’est achevée au printemps dernier. Elle est actuellement devant la justice et le tribunal correctionnel de Paris devrait rendre son verdict prochainement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte