Bataille judiciaire autour d’un robot automate

ARX fait invalider un brevet de Mach 4  Abonné

Publié le 10/05/2010
Attaqué en justice par Mach 4 pour contrefaçon, ARX, distributeur exclusif de Rowa, a fait invalider le brevet mis en avant par son concurrent pour justifier la procédure judiciaire lancée contre lui.
La machine ARX contestée par Mach 4

La machine ARX contestée par Mach 4
Crédit photo : dr

FIN DE PARTIE après trois ans de procédure. ARX a réussi à faire invalider le brevet qui avait été à l’origine du procès en contrefaçon dont il avait fait l’objet de la part de son concurrent Mach 4. Ces deux spécialistes de l’automatisation des tâches en officine ont commencé leur combat sous l’impulsion du second au moment où ce dernier a obtenu un brevet, en mars 2007, devant l’Office européen des brevets. Cela concernait un système associant les technologies d’automates et de robot.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte