Campagne Leclerc

Arrêtons le désastre !  Abonné

Publié le 23/07/2010

LES MAUVAIS RÉSULTATS sur les procédures engagées contre Leclerc par Daniel Buchinger me conduisent à penser qu’il faut absolument cesser ce genre de pratique qui consiste à lancer des procès sans avoir une véritable connaissance procédurale et sans mesurer les conséquences négatives sur le public.

Quand on fait une procédure contre Leclerc et qu’on prétend se positionner en qualité de "chevalier blanc" de tous les Pharmaciens, il faut gagner ses combats.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte