Affaire de Rémoulins

Alliadis va faire appel  Abonné

Publié le 30/11/2017

Dans le cadre de l'affaire dite des « pharmaciens de Remoulins », l'éditeur de logiciels Alliadis a été condamné le 24 novembre par le tribunal correctionnel de Nîmes (Gard) à 187 500 euros d'amende pour complicité de fraude fiscale. L'ex-titulaire et son époux préparateur, à l'origine du détournement de fonds, écopent, eux, respectivement de 3 et 2 ans de prison avec sursis. Le couple devra également s'acquitter d'un total de 10 000 euros d'amende en sus des sommes remboursées aux impôts - environ 500 000 euros -, et autres organismes d'assurance-maladie pour environ 80 000 euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte