Affaire Lucentis/Avastin

444 millions d’euros d’amendes pour trois laboratoires  Abonné

Par
Publié le 15/09/2020
La sanction est à la hauteur des lourds reproches énumérés par l’Autorité de la concurrence à l’encontre des laboratoires Novartis, Roche et Genentech : abus de position dominante, dénigrement et présentation trompeuse d’études de comparaison, pratiques d’influence sur les médecins.

Les stratégies déployées par les trois laboratoires ont payé puisque les tentatives des pouvoirs publics pour favoriser l’utilisation d’Avastin (bevacizumab), beaucoup moins cher que Lucentis (ranibizumab), dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) se sont soldées par un échec et ont pesé lourdement sur les comptes sociaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte