PACES en un an

Les étudiants disent oui !  Abonné

Par
Publié le 29/01/2018

L’expérimentation par certaines universités de l'interdiction du redoublement de la première année menant aux filières de santé (médecine, pharmacie, maïeutique, kinésithérapie, dentaire, ergothérapie), autrement dit la « PACES particulière » ou « PACES One », a été accueillie favorablement par les associations d’étudiants, dont l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte