E-prescription : la profession s’impatiente  Abonné

Par
Publié le 04/09/2020

Crédit photo : Phanie

Déjà réitéré dans ses 50 propositions pour le Ségur de la Santé, le souhait du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) de voir se mettre enfin en place la prescription électronique est revenu sur le tapis à l’occasion de l’audition de la commission d’enquête du Sénat sur l’évaluation des politiques publiques face au Covid-19.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte