Découverte de l’halothane - Du réfrigérateur aux anesthésiques halogénés

Découverte de l’halothaneDu réfrigérateur aux anesthésiques halogénés

Nicolas Tourneur
| 18.12.2014
  • Les progrès de l’anesthésie doivent beaucoup aux dérivés halogénés

AU DÉBUT des années 1930, le chimiste américain Thomas Migdley Jr. (1889-1944) fut chargé par la General Motors de concevoir un liquide non-toxique, non-inflammable, ayant un point d’ébullition bas destiné à améliorer les systèmes de réfrigération domestiques commercialisés depuis 1913 aux États-Unis. Il améliora la synthèse des chlorofluorocarbures (CFC), des composés synthétisés dès la fin du XIXe siècle et testa l’innocuité de nombreux dérivés sur l’animal. Les études toxicologiques...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires