Pascal Louis,

Président du Collectif des groupements  Abonné

Publié le 13/10/2014
Pascal Louis

Pascal Louis
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Quels sont les événements marquants de la vie de la profession qui ont incité le CNGPO à évoluer ?

PASCAL LOUIS. - La loi HPST est certainement l’un des éléments les plus importants. C’est une opportunité d’asseoir et de développer le statut de professionnel de santé du pharmacien à travers les services. Les opérations de dépistage mises en place découlent de cette loi, comme le dépistage cardiovasculaire que le CNGPO a mis en place dès janvier 2011 avec l’assureur santé Allianz.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte