Les traitements  Abonné

Publié le 20/04/2015

Le traitement médicamenteux fait appel à une corticothérapie locale d’activité modérée à forte pour lutter contre les poussées inflammatoires, à des anti-H1 pour calmer le prurit, à des antibiotiques oraux ou locaux et à des anti-infectieux en cas de surinfection bactérienne. Les antiseptiques en pains ou liquides sont parfois nécessaires en cas de surinfection avant l’application des topiques, ils sont suivis d’un rinçage abondant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte