Dossier groupements et enseignes 2014

Les grands bouleversements professionnels, moteurs de la vie des groupements Abonné

Publié le 13/10/2014

Selon leur date de naissance et leurs orientations, les grandes évolutions du métier de pharmacien ont poussé les groupements à prendre des orientations assez diverses. De la sortie de la parapharmacie du monopole officinal à la vente en ligne de médicaments, en passant par le droit de substitution ou la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), les réseaux ont dû aiguiser leurs armes pour accompagner les pharmaciens face aux mutations.

DE SES ORIGINES à nos jours, la profession de pharmacien a connu d’importantes et nombreuses évolutions. La plus emblématique reste certainement celle qui l’a fait passer d’apothicaire à pharmacien, lui consacrant à la fois l’exclusivité de la préparation des remèdes, le monopole de la vente de médicaments et un enseignement public obligatoire. C’était au XVIIIe siècle. Depuis, la révolution industrielle a largement modifié le métier en faisant émerger les laboratoires pharmaceutiques, la recherche et la production à grande échelle, le médicament de masse… et désormais les traitements…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte