Dans quelles situations cliniques  Abonné

Publié le 11/04/2013

Chez les patients ayant des symptômes urinaires invalidants, il est conseillé de commencer par un traitement médical. Les alphabloquants peuvent être prescrits dans tous les cas (y compris de façon intermittente), la phytothérapie étant plutôt réservée aux patients âgés ayant des symptômes modérés et les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase (à utiliser de façon prolongée en raison de leur long délai d’action se comptant en mois) à ceux ayant une prostate volumineuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte