Sages-femmes - La campagne irrite les gynécos
Brève

Sages-femmesLa campagne irrite les gynécos

Marie Bonte
| 04.07.2016

« Cinq ans pour devenir sages-femmes, six bonnes raisons de consulter une sage-femme. » Ce slogan lancé par le ministère de la Santé à l’occasion de sa nouvelle campagne d’information rappelle les différentes missions des sages-femmes, qui sont par ailleurs autorisées, par un décret du 5 juin, à pratiquer des IVG médicamenteuses jusqu’à sept semaines d’aménorrhée.

La publicité autour de cette profession suffit à réactiver l’animosité des six principales...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
anpr

À la Une Réforme des retraites : faut-il s'inquiéter ? Abonné

Le projet de loi de la réforme des retraites a été présenté vendredi au Conseil des ministres. Il devrait être étudié le 3 février en commission à l’Assemblée nationale, pour être présenté au vote des députés le 17 février, puis enfin à celui des sénateurs. La réforme devrait être adoptée, en tout état de cause, avant l’été. Cette accélération du calendrier inquiète la profession, et tout... 2

Partenaires