Tatouage - À l’œil, mais pas gratuit !

TatouageÀ l’œil, mais pas gratuit !

Didier Doukhan
| 05.10.2017
  • oeil tattoo

Tatouer n'est pas jouer ! Catta Gallinger, mannequin canadien de 24 ans l'a éprouvé à ses dépens. Séduite par l'« Eyeball Tattoo », une drôle de mode venue des États-Unis, la jeune fille avait souhaité se faire tatouer le blanc de l'œil gauche en mauve. Bien mal lui en a pris car trois semaines après le tatouage, son œil s'est mis à gonfler et à pleurer des larmes violettes. Et l'administration de collyres antibiotiques et stéroïdes n'y changea rien. Le gonflement...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires