Un service différenciant - Mon corner optique à l'officine

Un service différenciantMon corner optique à l'officine

Anne-Sophie Pichard
| 25.09.2017

Développer un service différenciant, fidéliser la clientèle, augmenter la croissance, c'est ce que permettrait, selon les acteurs de l'optique, l'implantation de leurs « corners » dans l'espace officinal. Circuit de proximité disposant d'une forte fréquentation et d'un positionnement santé affirmé, la pharmacie a plus d'un atout pour relever le défi. Petite visite de quelques-uns des linéaires d'optique lunetterie actuellement mis en place au sein de l'espace officinal.

• Le concept Otiko

Proposé par Optic 2000, le corner « Otiko en partenariat avec Optic 2000 » présente une centaine de montures de vue (hypo-anallergiques et conformes CE). Le prix de l'équipement qui comprend la monture et les verres (fournis par une filiale d'Essilor) est fixé à partir de 39 euros pour les verres unifocaux et 99 euros pour les verres progressifs. Le linéaire rétroéclairé est disponible en version...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires