Un service différenciant - Mon corner optique à l'officine

Un service différenciantMon corner optique à l'officine

Anne-Sophie Pichard
| 25.09.2017

Développer un service différenciant, fidéliser la clientèle, augmenter la croissance, c'est ce que permettrait, selon les acteurs de l'optique, l'implantation de leurs « corners » dans l'espace officinal. Circuit de proximité disposant d'une forte fréquentation et d'un positionnement santé affirmé, la pharmacie a plus d'un atout pour relever le défi. Petite visite de quelques-uns des linéaires d'optique lunetterie actuellement mis en place au sein de l'espace officinal.

• Le concept Otiko

Proposé par Optic 2000, le corner « Otiko en partenariat avec Optic 2000 » présente une centaine de montures de vue (hypo-anallergiques et conformes CE). Le prix de l'équipement qui comprend la monture et les verres (fournis par une filiale d'Essilor) est fixé à partir de 39 euros pour les verres unifocaux et 99 euros pour les verres progressifs. Le linéaire rétroéclairé est disponible en version...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires