À la Une - La Cour des comptes se paye l'officine

À la UneLa Cour des comptes se paye l'officine

Christophe Micas
| 25.09.2017

Réduction de moitié du réseau pharmaceutique, remise en cause de la politique d’incitation de la substitution générique, fin du monopole pharmaceutique, ouverture du capital : le dernier rapport de la Cour des comptes tire à boulets rouges sur l’officine.

  • Cour des comptes

C’est un rapport au vitriol contre l’officine que vient de commettre la Cour des comptes. Si elles étaient appliquées, les propositions des sages de la rue Cambon feraient purement et simplement voler en éclat le modèle officinal français.

Certes, ce n’est pas le premier rapport de la sorte, mais pour la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. « Après une négociation conventionnelle qui n’a pas tenu ses...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cour des comptes

La Cour des comptes veut généraliser l'usage du dossier pharmaceutique

Dans leur rapport annuel, les sages de la rue Cambon préconisent d’étendre l’usage du DP à tous les Français et à toute la chaîne de soins, établissements hospitaliers compris. Maintes fois cité pour sa réussite, le dossier... 3

Partenaires