Lévothyrox : « Pas de scandale sanitaire », selon Agnès Buzyn

Lévothyrox : « Pas de scandale sanitaire », selon Agnès Buzyn

Mélanie Maziere
| 07.09.2017
  • Buzyn

À la suite d'une rencontre avec les associations de patients, la ministre de la Santé Agnès Buzyn est revenue sur le changement de formule du Lévothyrox. Si elle reconnaît un défaut d'information, la ministre réfute tout scandale sanitaire : « Il n'y a pas de faute, il n'y a pas de fraude, il n'y a pas de mise en danger de la vie des gens ».

La ministre de la Santé ne nie pas les effets secondaires « réels, notables et parfois très invalidants » rencontrés...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Thilo D Pharmacien 07.09.2017 à 19h12

" La seconde est une volonté d'ouvrir le marché français à d’autres médicaments à base de lévothyroxine et notamment à des génériques." ... De qui se moque-t-on? Le générique de chez Biogaran a été tu Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 08.09.2017 à 16h29

Jolie explication très drôle ! Des boîtes de 30 cp entre 0,68€ et 3,23€ ( prix achat pharmacien au grossiste , même pas PFHT ) selon le dosage , perso j'y connais rien mais une telle misère ( Lire la suite

Répondre
 
BENOIT L Pharmacien 11.09.2017 à 14h44

Tout à fait d'accord et bien dit.
La rigueur scientifique est nécessaire pour les médicaments, quand elle est mise à mal par des prescripteurs
c'est incompréhensible et affligeant.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires