À la Une - Lévothyrox : comment rassurer les patients

À la UneLévothyrox : comment rassurer les patients

Mélanie Maziere
| 07.09.2017

Depuis le changement de formule de la spécialité Lévothyrox, de nombreux effets secondaires sont rapportés par des patients, largement relayés par les médias. Dans les pharmacies, l'inquiétude s'exprime au comptoir. Pour vous aider à y répondre, « le Quotidien » explique les raisons de cette difficile transition.

  • levo

Fin mars, le Lévothyrox (lévothyroxine) faisait peau neuve. À la demande de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le Laboratoire Merck KGaA a révisé la composition de son traitement afin de le rendre plus stable. Le lactose a été remplacé par le mannitol et de l’acide citrique anhydre a été ajouté. Deux excipients classiques présents dans un grand nombre de médicaments, l’un qui améliore la stabilité de la substance active sur la durée, l’autre...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires