Codéine sur ordonnance, une réaction exagérée pour les pharmaciens en ligne

Codéine sur ordonnance, une réaction exagérée pour les pharmaciens en ligne

Marie Bonte
| 17.07.2017
  • ok

Les pharmaciens en ligne réagissent à l’interdiction de vendre des médicaments contenant de la codéine sans ordonnance. Selon eux, la ministre de la Santé a pris une décision dans la précipitation sans en anticiper les effets sur les patients.

« Tous les patients ne sont pas des apprentis toxicomanes ! », s’insurgent les pharmaciens en ligne réunis au sein de l’association Afpel. L’arrêté à effet immédiat pris le 12 juillet par la ministre de la santé...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 20 Commentaires
 
christelle c Autre Professionnel Santé 20.07.2017 à 08h28

Soyons sérieux svp. Le Neocodion est détourné de son usage et utilisé comme en auto-substitution sauvage de l’héroïne par plus de 95% des patients…Concernant les autres antitussifs, sirops ou Lire la suite

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 31.08.2017 à 20h55

Bien d'accord, d'autant que dans les autres pays européens, elle est soumise à prescription.

Répondre
 
Jean-Philippe D Pharmacien 19.07.2017 à 17h09

Je vends 26 boites de Néocidion par an et mon CA m’oblige à employer un pharmacien adjoint.
Cette mesure m’emmerde, mais, plus important, emmerde 99,99% des français et 100% de mes patients.
Entre Lire la suite

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 31.08.2017 à 20h54

En ce qui concerne l'ultralevure, ça fait bien des années que Prescrire a lancé une alerte pour déconseiller cette spécialité à la fois complètement inutile et et potentiellement dangereuse chez les Lire la suite

Répondre
 
cf Pharmacien 18.07.2017 à 15h23

Les soldeurs de médicaments pleurent....et franchement cela ne me déplait pas..

Répondre
 
Pascal Pharmacien 18.07.2017 à 12h44

Mais ou est le caractère d'urgence dans cette mesure irrationnelle ?
Il n'y a pas de risque immédiat, ça fait des dizaines d'années l'on vend de la codéine !
LE PLUS SAGE, aurait été de dire aux Lire la suite

Répondre
 
CHRISTOPHE B Pharmacien 17.07.2017 à 21h52

Une solution aurait pu être : délivrance uniquement sur présentation de carte vitale et alimentation du DP . Ainsi un plus grand contrôle de la codéine aurait été obtenue sans pénaliser une grande Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires