Belgique : la survie des officines passe par la fusion

Belgique : la survie des officines passe par la fusion

Mélanie Maziere
| 10.05.2017
  • Croix pharmacie

Ces cinq dernières années, une pharmacie belge a fermé tous les dix jours. Pour autant, le Belgique conserve le deuxième réseau officinal le plus dense d'Europe avec 44 pharmacies pour 100 000 habitants, là où la France en affiche 30 pour 100 000 âmes.

« Leur survie passe par la fusion », affirme au quotidien « La Libre Belgique » Yannick Biot, comptable fiscaliste spécialisé dans les professions médicales et pharmaceutiques et professeur de gestion en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires