Alcool : au-delà de dix verres par semaine, bonjour les dégâts !

Alcool : au-delà de dix verres par semaine, bonjour les dégâts !

Marie Bonte
| 05.05.2017
  • Alcool

L’agence Santé publique France vient de revoir à la baisse les recommandations en matière de consommation hebdomadaire d’alcool. Et fixe la limite à dix verres maximum par semaine et pas plus de deux verres par jour.

Mandaté par la Direction générale de la santé (DGS) et la Mission interministérielle de lutte contre les conduites addictives (MILDECA) pour le compte de l'agence Santé publique France et de l’Institut national du cancer (INCa) afin d'émettre de nouvelles...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
claude l Médecin ou Interne 12.05.2017 à 02h16

ah oui j'oubliais ,un heureux printemps= augmentation de 80% sur la prochaine bouteille,cuvée 2017!

Répondre
 
claude l Médecin ou Interne 05.05.2017 à 18h10

De toute façon ,dans l'avenir avec la sécheresse annoncée,le "vin est en grand danger de disparaître",
Ces chers châteaux même leurs assurances tous risques ,leur matériel et logiciel n'y pourront Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires