Les différents visages de l'allergie cutanée

Les différents visages de l'allergie cutanée

21.04.2017

Les allergies cutanées, comme toutes les autres manifestations atopiques, sont en très forte expansion depuis plusieurs dizaines d’années, notamment en raison des modifications de l'environnement. Elles peuvent revêtir des formes très diverses, les principales étant représentées par la dermatite atopique, l'œdème de Quincke et l'urticaire.

  • Les différents visages de l'allergie cutanée-1

 


L'allergie cutanée en quelques chiffres (1, 2)

La dermatite atopique touche plus d'un enfant sur dix (12,5 %).
18,3 % des Français déclarent souffrir d'eczéma.
Plus de la moitié (52,8 %) des enfants de moins de 2 ans présenteraient de l'eczéma.
15 à 20 % des Français ont présenté une crise d'urticaire.
Selon les dermatologues français, environ 15 % des enfants et 4,2 % des adultes vus en consultation sont allergiques.

 
 
La dermatite atopique : le plus souvent dans la petite enfance
La dermatite atopique (DA) est la principale allergie retardée. Ses lésions apparaissent un ou plusieurs jours après le contact avec l'allergène. Elle se développe préférentiellement chez le nourrisson et l'enfant, mais peut apparaître chez l'adolescent et l'adulte.
Sur la peau sèche et prurigineuse, apparaissent par poussées des plaques rouges qui augmentent encore le prurit. Chez le nourrisson, les lésions sont localisées le plus souvent au visage, aux membres, sur le cuir chevelu et les fesses. Plus tard, elles se situent aux plis, au niveau des mains et autour de la bouche.
La majorité des DA disparaissent dans l'enfance (50 % avant 5 ans), mais 10 à 15 % persistent jusqu'à l'âge adulte.
La DA est souvent associée à des allergies alimentaires, des rhinites allergiques et des crises d'asthme.
Les complications les plus fréquentes de la DA sont les colonisations des lésions par le staphylocoque doré ou le virus de l'herpès (3).
 
L'urticaire d'origine allergique et le choc anaphylactique
L'urticaire (allergie immédiate) est une atteinte de la peau qui se caractérise par l'apparition de lésions cutanées fugaces, disparaissant en moins de 24 heures en ne laissant ni séquelles, ni cicatrices. Il s'agit de plaques rouges, légèrement saillantes ou franchement œdématiées, très prurigineuses.
Les urticaires allergiques sont aiguës et exceptionnelles, mais explosives, responsables du choc anaphylactique.
Les principales causes des urticaires allergiques sont essentiellement alimentaires (lait de vache, crustacés, poissons, œufs, fruits, arachides) et médicamenteuses (moins de 5 % des cas d'urticaires médicamenteuses) impliquant les antibiotiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans ce dernier cas, elles apparaissent dans les minutes suivant la prise du médicament (4, 5).
 
L'œdème de Quincke : une urgence médicale
Le plus souvent lié à un médicament (antibiotiques, anti-inflammatoires...), un aliment (cacahuètes, fruits à coque, crustacés...), à des piqûres d'insectes (guêpes, abeilles, frelons) ou au latex, l'œdème de Quincke est une réaction allergique grave, qui se manifeste par un gonflement de la face, de la langue, ainsi que des muqueuses pharyngées et parfois laryngées. La réaction est généralement immédiate, au plus tard une heure après le contact avec l'allergène. L'œdème de Quincke peut survenir à tout âge, avec une même fréquence dans les deux sexes. Ses conséquences sont sévères si les voies respiratoires sont touchées (risque d'étouffement). C'est une urgence médicale (6).
 

Les principaux allergènes (4)
Les aéro-allergènes (acariens, poils d'animaux, moisissures, pollens) donnent plutôt des allergies respiratoires, mais peuvent également être pourvoyeurs d'urticaire (poils de chat) ou d'eczéma, notamment des paupières.
Les trophallergènes ou allergènes alimentaires.
Les allergènes de contact : parfums, conservateurs... (voir fiche pratique)
Les médicaments
Le soleil

 
 
Dr Catherine Bouix
 
 
Références
1. Livre blanc de la dermatologie, novembre 2002.
2. Enquête de la Sofres à l'initiative de la Société française de dermatologie sur plus de 10 000 foyers français (mars-avril 2002).
3. http://www.inserm.fr/thematiques/physiopathologie-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/dermatite-atopique
4. www.dermatonet.com
5. http://www.inserm.fr/thematiques/physiopathologie-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/urticaires
6. http://www.ameli-sante.fr/oedeme-de-quincke/oedeme-de-quincke-definition-symptomes-et-causes.html

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter