L’aliskiren déremboursé dans 6 mois

L’aliskiren déremboursé dans 6 mois

Charlotte Demarti
| 14.04.2017
  • Déremboursement

À partir du 7 octobre 2017, les antihypertenseurs à base d’aliskiren (Rasilez et Rasilez HCT) ne seront plus remboursés par l'assurance-maladie.

Les médicaments antihypertenseurs à base d'aliskiren seul et en association avec l'hydrochlorothiazide, soit tous les dosages de Rasilez et de Rasilez HCT, ne seront plus remboursables à partir du 7 octobre 2017, selon un arrêté publié au « Journal officiel...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
GUILLAUME N Pharmacien 14.04.2017 à 21h49

Bonsoir, moi, j'ai une autre question. Est-ce que ce déremboursement va ressembler à celui de l'Olmetec et Cie, avec un sursis de 6 mois de plus? Je n'ai pas apprécié de passer pour un imbécile Lire la suite

Répondre
 
LAURIANNE M Pharmacien 14.04.2017 à 17h22

Toujours la même question, pourquoi un déremboursement qui n'est qu'une demi-mesure au lieu d'un retrait d'AMM?

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 16.04.2017 à 10h25

Pas de retrait d'AMM possible sans accord de l'Europe. Le déremboursement repose sur un service médical rendu bidon pour ne plus rembourser un médicament jugé trop cher.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires