L'antidote de l'héparine pourrait freiner le développement d'un cancer

L'antidote de l'héparine pourrait freiner le développement d'un cancer

Mélanie Maziere
| 10.04.2017
  • Cellule cancéreuse

Les chercheurs de l'INSERM ont découvert de nouvelles propriétés à l'antidote de l'héparine. En se fixant sur l'apeline, qui déclenche la formation de vaisseaux sanguins, la protamine bloque son activité et empêche la tumeur de se développer.

L'unité 1 048 de l'INSERM, à l'Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires (université Paul Sabatier) de Toulouse, a d'abord découvert que l'apeline, une molécule présente dans de nombreux tissus de l'organisme, intervient dans...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires