L'antidote de l'héparine pourrait freiner le développement d'un cancer

L'antidote de l'héparine pourrait freiner le développement d'un cancer

Mélanie Maziere
| 10.04.2017
  • Cellule cancéreuse

Les chercheurs de l'INSERM ont découvert de nouvelles propriétés à l'antidote de l'héparine. En se fixant sur l'apeline, qui déclenche la formation de vaisseaux sanguins, la protamine bloque son activité et empêche la tumeur de se développer.

L'unité 1 048 de l'INSERM, à l'Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires (université Paul Sabatier) de Toulouse, a d'abord découvert que l'apeline, une molécule présente dans de nombreux tissus de l'organisme, intervient dans...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
interpro

À la une Grand débat : les pharmaciens donnent de la voix Abonné

Quelle place occupe la santé et ceux qui en sont responsables au cœur du grand débat national ? Pour le savoir, une enquête exceptionnelle a été menée par Odoxa pour le groupe GPS (Groupe profession santé). Ses résultats montrent les aspirations, les critiques mais aussi les pistes préconisées par les acteurs du secteur pour améliorer le fonctionnement du système de santé et répondre aux enjeux... Commenter

Partenaires