Convention : les premiers couacs

Convention : les premiers couacs

Marie Bonte
| 23.03.2017
  • Convention

Entretiens pharmaceutiques, suivi des personnes âgées et dépistage du cancer colorectal étaient hier à l’ordre du jour de la cinquième séance des négociations conventionnelles. Et les premiers différends entre les syndicats et l'assurance-maladie sont apparus, notamment sur le volet rémunération.

Le métier du pharmacien était au cœur des discussions qui se sont tenues hier entre les représentants de la profession et l’assurance maladie. D’accord sur les principes, notamment sur...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 23.03.2017 à 16h58

On est déjà rémunérés pour des entretiens: on voit que ça ne marche pas.
On est aussi rémunérés pour les ordonnances complexes, mais il y en a de moins en moins et ça ne prend pas en compte les Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 24.03.2017 à 18h10

Produits sur lesquels on va troquer de la marge de la tranche jusqu'à 22€ contre honoraires bizarres ? Irresponsable ? Si on nous incite à faire ça , c'est que ce n'est pas notre intérêt . Comme en Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires