Le frottis, une méthode de dépistage qui sauve

Le frottis, une méthode de dépistage qui sauve

Marie Bonte
| 25.01.2017
  • Frottis

La semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus est l’occasion de rappeler l’importance du frottis dans la détection des lésions précancéreuses. Sa généralisation devrait intervenir en 2018.

Un millier de femmes meurent chaque année en France d’un cancer du col de l’utérus. 3 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2015. Or, dans neuf cas sur dix, un frottis de dépistage cervico-utérin permet de repérer à temps les lésions précancéreuses et de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires