ROSP médecins : 6 756 euros pour les généralistes en 2015

ROSP médecins : 6 756 euros pour les généralistes en 2015

Marie Bonte
| 21.04.2016
  • ROSP médecins : 6 756 euros pour les généralistes en 2015-1

Les médecins vont percevoir en moyenne 4 514 euros en 2015 au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP), soit 7,1 % de plus qu’en 2014. Pour les généralistes, cette prime s’élève à 6 756 euros, en progression de 7,85 %.

Dans une interview au « Quotidien du médecin », Nicolas Revel, directeur général de l’assurance-maladie, souligne que le taux d’atteinte des objectifs s’élève désormais à 68,3 %, soit 3,2 points de plus...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
François P Pharmacien 21.04.2016 à 18h59

« Il faut vite changer un paquet de critères ROSP qui sont contreproductifs en santé ainsi que les objectifs qui leurs sont assortis. De manière générale, la soit-disante efficience qui s’appuie sur l Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 21.04.2016 à 17h31

ROSP en hausse chez les médecins, en baisse chez les pharmaciens.... malgré une persistance notable des NS abusifs qui bloquent la substitution. Est-ce bien logique ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires