Deux cas de méningite dans le Rhône - Une pharmacie au cœur de l’alerte

Deux cas de méningite dans le RhôneUne pharmacie au cœur de l’alerte

Marie Bonte
| 04.04.2016

Alors que deux cas de méningite ont été détectés dans l’école de la commune, la pharmacie de Saint-Etienne-des-Ouillières a été désignée par l’ARS pour prendre en charge la délivrance d’urgence de rifampicine en traitement préventif.

Lundi 21 mars, Jeannette Duverdy et son équipe reçoivent un appel de l’agence régionale de santé (ARS). Deux jours auparavant, deux cas de méningite ont été diagnostiqués dans l’école maternelle de Saint-Etienne-des-Ouillières, une commune du Beaujolais de 2 000 habitants où est située l’officine. Les deux fillettes de trois et quatre ans ont été hospitalisées pour infection invasive à méningocoque (IIM). Les méningocoques isolés sont du groupe B.

L’ARS demande à la titulaire de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires