Dépistage prénatal : une prise de sang doublement efficace

Dépistage prénatal : une prise de sang doublement efficace

Charlotte Demarti
| 19.06.2015
  • Dépistage prénatal : une prise de sang doublement efficace-1

Il est possible aujourd’hui de dépister la trisomie d’un enfant à naître en réalisant une prise de sang chez la femme enceinte. Cette technique, appelée « dépistage prénatal avancé non invasif », est réalisée en cas de grossesse à haut risque de trisomie. Elle consiste à séquencer l’ADN libre circulant dans le sang de la mère, cet ADN étant composé à 90 % d’ADN maternel, et à 10 % d’ADN fœtal. Son analyse permet de détecter un nombre anormal de chromosomes signant une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.