Cancer du sein : le dépistage par mammographie conforté

Cancer du sein : le dépistage par mammographie conforté

Charlotte Demarti
| 04.06.2015
  • Cancer du sein : le dépistage par mammographie conforté-1

Les femmes âgées de 50 à 69 ans qui effectuent des mammographies régulièrement, tous les deux ans environ, réduisent de 40 % leur risque de mourir d’un cancer du sein, conclut une étude de grande ampleur menée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). L’analyse montre que la réduction de mortalité concerne aussi les femmes de 70 à 74 ans. Et que, à l’inverse, des mammographies régulières pour les femmes dans la quarantaine ne donnent pas de résultats significatifs.

Ces conclusions vont dans le sens des recommandations françaises et viennent rassurer sur l’intérêt du dépistage par mammographie dont l’usage reste controversé, notamment pour son impact néfaste, comme les résultats faux positifs, le sur-diagnostic, et potentiellement des cancers provoqués par les radiations liées à cet examen. L’étude du CIRC montre que les avantages de la mammographie surpassent ces impacts négatifs. Rappelons qu’en France le taux de participation au dépistage généralisé n’est que de 52 % en 2014, alors que l’objectif serait d’atteindre un taux de 70 %.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Opération « gilets jaunes » : comment les répartiteurs se préparent

Face au mouvement de contestation d’envergure annoncé sur l’ensemble du territoire, la profession s’interroge sur les conditions d’approvisionnement dans la journée de samedi. Les grossistes-répartiteurs sont sur le pied de... 2

Partenaires