Une automédication déductible des impôts ?

Une automédication déductible des impôts ?

22.09.2014

L’AFIPA souhaite que l’achat des médicaments en vente libre (non remboursables et non prescrits) soit encouragé par « un avantage fiscal » pour le patient. Ce soutien « pourrait se faire, par exemple, au moyen d’une déduction de l’impôt sur le revenu », propose l’AFIPA, à l’exemple de pays, comme le Japon ou le Canada, qui envisagent ou ont mis en œuvre des incitations de ce type pour certains biens de santé. Les industriels de l’automédication demandent d’autre part de ramener le taux de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires