Patients sous Pradaxa - Les points clés du suivi

Patients sous PradaxaLes points clés du suivi

16.06.2014

Avec 150 000 nouveaux cas par an, l’accident vasculaire cérébral (AVC) constitue la première cause de handicap physique acquis chez l’adulte et la troisième cause de mortalité. Les nouveaux anticoagulants jouent un rôle déterminant dans la prévention de cette pathologie. Mais ils doivent faire l’objet d’un accompagnement particulier pour une anticoagulation responsable, selon l’expression du Laboratoire Boehringer Ingelheim.

PREMIER anticoagulant oral direct (AOD), Pradaxa (dabigatran) voit son rapport bénéfice/risque global confirmé dans plusieurs essais cliniques. Le Pr Ismaïl Elalamy, hématologue à l’hôpital Tenon (Paris), rappelle les résultats de l’étude RELY (18 000 patients dans 40 pays), base de l’indication de prévention de l’AVC et de l’embolie systémique chez des patients atteints de fibrillation atriale non valvulaire (FANV), comme ceux, plus récents, d’une étude Medicare validée par la FDA (134...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires