Un redoutable nid à microbes - Pas si blanche, la blouse

Un redoutable nid à microbesPas si blanche, la blouse

Didier Doukhan
| 06.02.2014
  • L’autre effet blouse blanche

LA BLOUSE blanche est un symbole de statut professionnel, mais aussi de connaissances et d’engagement, un signe de confiance et de compassion… Certes. Mais elle est aussi un vêtement particulièrement exposé qu’il faut veiller à laver le plus souvent possible ! Pourquoi ? Parce que cet attribut immaculé du savoir médical (et pharmaceutique) est un formidable vecteur d’infections. On s’en doutait un peu, mais des scientifiques (en blouse blanche, sans doute…) du Nebraska viennent de pondre...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires