Formation en cancérologie - Un parcours semé d’embûches

Formation en cancérologieUn parcours semé d’embûches

09.01.2012

Vouloir s’investir dans les nouvelles missions n’est pas toujours de tout repos. Une titulaire en a fait l’amère expérience, lorsqu’elle a voulu se former en cancérologie afin de mieux accompagner ses patients à l’officine. Elle s’est heurtée à l’hostilité des hospitaliers et à la difficulté d’une formation inadaptée à l’officine.

  • Véronique Dupeux : " J’ai été jugée par des gens qui ne connaissaient pas l’officine »

EN 2010, Véronique Dupeux, titulaire à Saint-Maur, dans l’Indre, a décidé de suivre un diplôme universitaire en cancérologie, afin de mieux conseiller à l’officine ses patients atteints de cancer. « Je n’avais aucune formation dans ce domaine et je voulais mettre en place un vrai accompagnement, dans un espace de confidentialité », explique-t-elle. Sur internet, elle déniche un DU de cancérologie clinique proposé par le CHU de Poitiers et décide de s’inscrire. La formation est ouverte « à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires