Le python birman utile en cardiologie - Mettez un serpent dans votre moteur

Le python birman utile en cardiologieMettez un serpent dans votre moteur

10.11.2011
  • Un cardiologue au sang-froid

LE SERPENT du jardin d’Éden serait-il en train de se racheter une conduite ? C’est à croire car, après les anticoagulants performants tirés du venin des solénoglyphes, ce sont aujourd’hui de véritables tonicardiaques que les reptiles nous concoctent.

L’un des plus grands serpents de la planète, le python birman, cacherait en effet dans ses anneaux un trésor de la pharmacopée. Explications. Des chercheurs américains (Université du Colorado) ont découvert que les quantités de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 16

Partenaires