Une nouvelle arme contre le paludisme - Des chaussettes sales pour piéger les moustiques

Une nouvelle arme contre le paludismeDes chaussettes sales pour piéger les moustiques

01.09.2011
  • La sale odeur de la mort

QUELLE mouche a piqué le Dr Fredos Okumu pour que lui vienne une telle idée ? Nul ne le sait. Le chercheur de l’Institut de la santé à Ifakra en Tanzanie a en tout cas découvert que la senteur des pieds, et plus exactement celle des chaussettes sales, était le meilleur moyen d’attirer les moustiques dans un piège mortel. Mise à l’œuvre dans certains pays, cette technique permettrait ainsi de lutter efficacement, et très sérieusement, contre le paludisme. Le fait est, constate l’inventeur...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires