Une directive européenne sème le trouble - Les plantes médicinales sont-elles menacées ?

Une directive européenne sème le troubleLes plantes médicinales sont-elles menacées ?

18.04.2011

Des vidéos et des textes incisifs accusent une directive européenne de vouloir évincer les plantes médicinales au profit de l’industrie pharmaceutique. Une pétition circule sur Internet depuis des mois. Diffusée en masse, elle a déjà recueilli de nombreuses signatures. Mais des voix s’élèvent pour dénoncer une manipulation et une désinformation. Décryptage.

  • Cueillette de l’arnica dans les Vosges

ALARMISTE, le Collectif pour la défense de médecine naturelle affirme qu’une directive européenne va « interdire de nombreux remèdes médicinaux à base de plantes utilisés depuis des milliers d’années et sans les effets secondaires des médicaments issus de la pétrochimie ». L’objectif serait de « sécuriser des milliards d’euros de profit pour l’industrie pharmaceutique pour les années à venir en obligeant les malades à recourir à leurs médicaments ». Comment ? En imposant une « procédure d...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisses de prix

À la Une Dispositifs médicaux : halte aux baisses de prix ! Abonné

Fermement opposés aux baisses tarifaires qui doivent s'appliquer aux dispositifs médicaux (DM), les syndicats des prestataires de santé à domicile ont été reçus le 16 avril, au ministère de la Santé. Jugeant la vision du gouvernement « court-termiste », les acteurs du secteur, dont font partie les officinaux, redoutent de lourdes conséquences pour leur activité comme pour les patients qu'ils... 3

Partenaires