Prescription vétérinaire - Les antibiotiques c’est trop automatique!

Prescription vétérinaireLes antibiotiques c’est trop automatique!

21.02.2011

Les résistances aux antibiotiques vétérinaires ont de plus en plus d’impacts sur la santé humaine. Les autorités sanitaires s’inquiètent de ce phénomène, sans nul doute évoqué dans les allées du Salon de l’Agriculture, qui vient d’ouvrir ses portes à Paris. Un plan d’actions doit voir le jour d’ici à la fin de l’année, après consultation des acteurs de la filière. Les discussions s’engagent sur fond de vieilles querelles entre pharmaciens et vétérinaires au sujet de la vente du médicament animal. Bien décidées à peser dans le débat, les deux professions affûtent leurs arguments.

  • Les pharmaciens dénoncent le conflit d’intérêt des vétérinaires qui prescrivent et vendent des...

VEAUX, VACHES, cochons, couvées : les élevages sont tous concernés par la surconsommation d’antibiotiques, en cause dans l’émergence de souches bactériennes multirésistantes. Selon l’Agence européenne du médicament (EMEA), le phénomène serait directement responsable de 25 000 décès humains par an en Europe, dont 4 200 en France. De quoi sérieusement inquiéter les autorités sanitaires. En France, les ministères de l’Agriculture et de la Santé ont mis en place un comité chargé de réfléchir...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
décryptage

À la Une Le Plan santé décrypté Abonné

Emmanuel Macron a fixé trois engagements prioritaires pour sa réforme baptisée « Ma Santé 2022 ». Ce plan pour réorganiser les soins en France entend placer le patient au cœur du système, mieux articuler la relation ville-hôpital et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Commenter

Partenaires