Financement de la dépendance - Sarkozy pose les premiers jalons

Financement de la dépendanceSarkozy pose les premiers jalons

14.02.2011

Lançant le chantier de la dépendance, le chef de l’État a écarté plusieurs pistes : l’endettement et la taxation supplémentaire du travail. Mais il insiste sur le recours aux assurances privées et appelle de ses vœux la création d’un « nouveau paritarisme ».

CETTE FOIS, le grand débat national sur la dépendance est lancé. Après l’installation par Roselyne Bachelot de quatre groupes de travail (« société et vieillissement », « enjeux démographiques et financiers », « accueil et accompagnement des personnes âgées » et « stratégie pour la couverture de la dépendance »), censés préparer le terrain des décisions, Nicolas Sarkozy a lui-même posé les premiers jalons de cette réforme emblématique de la fin du quinquennat, à l’occasion d’un grand...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires